Contact : 04 67 17 13 74 contact@wb2.fr
Qu’est-ce qu’un bon community manager ?

Qu’est-ce qu’un bon community manager ?

Bonjour

Je me permets de rédiger cet article en réaction aux nombreux prétendu « community manager » que je peux croiser un peu partout…

En effet : 

Récemment nous avons effectué une campagne de recrutement pour un graphiste et nous avons reçu évidemment beaucoup de CV. J’ai été surpris de voir la quantité « community management » sur les CV des jeunes graphistes… et lors des entretient que j’ai pu superviser je me suis bien rendu compte que cette compétence était en fait très loin d’être acquise par les candidats.

Pareillement aujourd’hui quasiment tous les webmaster freelance s’autoproclame “community manager” et là aussi force est de constater que la prétendu concomitance n’est pas du là.

Bien que j’ai énormément de respect pour mes confrères, je tiens quand même à réagir pas cela car disons ce qui est : il y a quand même un gros décalage entre ce qui est annoncé et la réalité des faits.


Quelques explications :

Je prends l’exemple typique d’un webmaster, jeune freelance que je connais assez bien puisque nous avons travaillé ensemble.
Il est donc Freelance et pour se faire quelques clients, il a pas hésité à ajouter sur son site web l’étiquette  « community manager”… et propose des prestations en ce sens.

Pour lui comme pour beaucoup : Le community management consiste à se connecter à la page Facebook de son client et y poster une ou deux fois par semaine des actualités… puis répondre aux messages des fans. 

Il facture entre 200 et 500 € /moi sa prestation et se contente de :

  • poster sur Facebook
  • et fournir un rapport à la fin du mois à son client.

Ça je vais vous le dire c’est tout sauf du community management.

En effet :

  • L’ objectif : en community management n’est pas de remplir une page Facebook;
  • L’ objectif : c’est de dynamiser une communauté, faire l’acquisition de nombreux nouveaux fans afin d’améliorer nettement la portée de la communication de l’entreprise représentée.

J’espère que vous voyez la différence, car oui le but du jeu au final il ne faut pas l’oublier c’est que l’entreprise qui nous paye pour faire du community management ait un retour sur investissement.

Ce qu’une l’entreprise veut c’est davantage de clients…

  • donc plus de fans,
  • une notoriété grandie,
  • une portée des publications plus importantee
  • une communication qui apporte réellement un plus à l’entreprise.

Aussi un bon community manager, ne peut pas se contenter de poster dés actu sur la page Facebook de son client

Si il est en solo et ne dépend pas de Social Media Manager, il doit aussi en assumer la tâche et être un conseiller en marketing et en gestion de communication numérique.

  • il doit aller à la recherche de nouveaux fans…
  • il doit se documenter faire des recherches sérieuse sur le sujet qu’il traite et il doit publier des articles sur les blogs de son client.
  • il doit être inventif et trouver de bonnes astuces pour séduire les gens et provoquer de l’engagement.
  • Il doit s’occuper de gérer les publicités Facebook de son client.
  • il doit s’occuper aussi de la réputation de son client, donc de la e-réputation. il doit communiquer…. et sortir un peu de son simple rôle de gestionnaire des réseaux sociaux.

En ce sens :

  • Rédiger envoyer des newsletter afin d’ d’engager la communauté ça fait partie du rôle du community manager
  • Donner des conseils en stratégie de communication ça fait partie du rôle du community manager
  • Surveiller la concurrence analyser analyser sa communication et conseiller notre client ça fait partie du rôle du community manager
  • Aller sur le terrain prendre des photos ça fait partie du rôle du community manager
  • Faire des montage vidéo et publier : ça fait partie du rôle du community manager
  • …etc

Pourquoi le community manager doit-il faire tout ça ?

Parce qu’au final c’est ce qu’il faut faire pour réellement animer et dynamiser une communauté… C’est ce qu’il faut faire pour qu’au final la portée de la communication de nos clients soit efficace et qu’il y ait un retour sur investissement.

Donc vous le comprenez il y a « community manager » et « bon community manager »


Comment choisir un bon community manager

Donc si vous êtes à la recherche d’un Community Manager, je vous invite à bien le choisir et bien faire attention à l’offre qu’il vous propose et au travail qui va réaliser.

N’oubliez pas que l’objectif final c’est quand même d’améliorer la portée de votre communication ( et pas d’avoir une page Facebook plein de publication)

Le tarif est un indicateur :
un premier indice qui permet de savoir si la prestation qu’on vous propose est bonne c’est le tarif. En effet, les community manager qui ont tendance à faire juste de publication sur Facebook facture en général leur prestation dans les 350 € par mois…

Un bon community manager, va avoir des frais, il va travailler plusieurs heures par jour sur votre projet, il ne peut pas se permettre de le faire pour juste 350 € par moi ( ça reviendrait pour lui à se payer moins que le SMIC)… non au regard du nombre d’heures que demande une bonne prestation en community management, elle se facture facilement entre 800 € & 1500 € / moi et même plus.

Demandez a votre prestataire de vous détailler le travail qu’il va faire : 

Si vous nous contacter et si vous nous demandez un devis pour du community management, nous vous expliquerons clairement et dans le détail les actions nous allons faire pour booster votre communication. Nous vous expliquerons comment nous allons fonctionner et le travail que ça représente : Nous agissons en toute transparence, c’est la base d’une bonne relation avec le client et c’est très important.

Donc si vous contactez un prestataire demandez lui d’être clair et concis dans son devis. discuter avec lui, demandez-lui de vous expliquer en détail le travail qu’il va faire : si il vous semble évasif et ne vous explique pas clairement les choses, c’est un indicateur, soyez prudent et demandez d’autres devis à d’autres prestataires.


Au final qu’est-ce qu’un bon community manager ?

Un bon community manager c’est finalement un acteur de la communication qui va apporter un plus significatif en terme de porté de communication à l’entreprise qu’il représente.

Un bon community manager c’est quelqu’un qui est impliqué et qui veut aller bien au-delà de la simple publication sur les réseaux sociaux : il veut utiliser tous les moyens qu’il a à sa disposition pour booster la communauté qu’il a en gestion et améliorer ainsi la portée de la communication de son client

Un bon community manager est également un agent multitâche :

  • publication
  • design
  • vidéo
  • relation
  • Technique

vérifiez tout cela, avant de vous décider.


J’espère que cet article vous aura aider à mieux comprendre ce qu’est le travail d’un Community Manager, si vous avez besoin une prestation, n’hésitez pas à nous contacter, notre équipe est prête à relever tous les défis :

je vous souhaite une super bonne journée à très bientôt pour d’autres nouvelles.

Social Media Manager vs Community Manager: quelle est la différence?

Social Media Manager vs Community Manager: quelle est la différence?

L’univers de la communication sur Internet a fait naître ces 10 dernières années toute une série de nouveau emploi : Par eux un qui est désormais très répandu c’est celui de « community manager ».. . plus récemment on parle aussi de « Social Media Manager »

Si on ne s’y connaît pas cela peut prêter à confusion aussi très rapidement dans cet article je vous propose de faire la différence entre le « community manager » et le « social media manager »


Tout d’abord le Community manager :

C’est une personne en charge d’animer une communauté, généralement sur les réseaux sociaux, mais cela ne se limite pas à ça, le community manager peut-être amené à travailler aussi sur le terrain… son rôle est principalement concentré dans l’animation, l’interaction avec les membres de la communauté. il crée du contenu, il crée des publications, répondre au commentaire, répondre aux questions et bien plus encore…


Le Social Media Manager

Souvent confondu avec le community manager, le social media manager et en réalité la personne qui est au-dessus du community manager. le Social Media Manager s’apparente plus à un responsable marketing : il est le chef de l’équipe des community manager, il est celui qui se charge de la stratégie globale adopté par la marque sur les réseaux sociaux. En fonction de sa stratégie et de son plan d’attaque, les community manager vont pouvoir agir.


Et si le social média manager était également Community manager ?

Bien sûr : Ce genre de définition se prête bien aux entreprises de grosse taille en plusieurs employés et qui définir des rôles bien précis pour chacun d’entre eux.

Dans les PME PMI il est rare d’avoir toute une équipe à la gestion de la communication digitale aussi bien souvent le Social Media Manager et le community manager ne sont une seule et même personne. (on appelle généralement le community manager). donc cette personne définis d’une part la stratégie de communication employé pas la marque représenté et s’occupe également de la production du contenu à diffuser sur les réseaux sociaux.

j’espère que ce petit article vous aura aider à mieux comprendre la différence entre le community manager et le social media manager, si vous avez apprécié n’hésitez pas à le partager sur le réseaux sociaux, et n’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire en bas de la page cela me fera très plaisir.

je vous dis à très très bientôt pour de nouvelles news du web.

Pourquoi un site web est important pour la communication dans une entreprise

Pourquoi un site web est important pour la communication dans une entreprise

Avoir un site web est tout à fait intéressant pour n’importe quelle entreprise : commerciale, industrielle. La présence sur le web avec un site internet pour une entreprise est un moyen de communication moderne sur ses différentes activités, ses produits et ses services. Donc le site internet d’entreprise est un outil de communication sur internet. Mais présente-t-il de réels avantages pour l’entreprise ?

Pourquoi une entreprise doit avoir un site internet ?

La réponse la plus simple à cette question est de dire que c’est important parce que toutes les autres entreprises y sont. Mais cette réponse n’est pas exhaustive. En effet, si la plupart des entreprises sont sur internet, c’est parce que tout simplement communiquer sur internet est devenu incontournable pour toute structure qui souhaite pérenniser ses activités. Aujourd’hui quand quelqu’un souhaite des informations sur une entreprise, le premier réflexe qu’il a c’est de le rechercher via un moteur de recherche. Que vous soyez en Europe, en Amérique ou les autres continents ce réflexe est devenu mondial. Ainsi c’est un investissement essentiel à faire pour les grandes et petites entreprises, les PME, les Tpe, aussi bien dans le marché B to C que dans le marché B to B. Et ne pas se trouver sur le web aujourd’hui à travers un site internet pour une entreprise revient à négliger une cible importante des consommateurs, c’est-à-dire les internautes, pour la survie d’une entreprise.

Les avantages d’un site web d’entreprise

Un site web d’entreprise est important pour vous faire connaître notamment à travers :
• La présentation des produits et services
• La vente des produits et services
• La création de liens directs avec ses clients
• Le sondage de l’opinion de vos clients et des visiteurs
• La notoriété
• L’exploitation d’un espace où vos concurrents ne sont pas.
Tous ces points sont des éléments très importants pour qu’une entreprise puisse développer son chiffre d’affaires. Et le site web est le meilleur moyen pour les exploiter efficacement.

Se fixer des objectifs

Le site internet d’une entreprise étant primordial pour sa survie et son développement doit pouvoir être exploité à travers une stratégie bien pensée. En effet, vous ne pouvez pas partir comme ça sur le Net sans vous préparer ce serait une simple aventure contreproductive. C’est pourquoi il faut toujours des objectifs à atteindre et faire en sorte de les atteindre. Ceci est possible grâce à une bonne stratégie de communication sur internet mis en place par ceux qui ont la compétence pour le faire. Il s’agit là de webdesigner, de webmaster, de référenceur et de tous les métiers qui tournent autour de la communication digitale. Improviser dans sa communication digitale revient à investir de l’argent sans pour autant avoir un retour sur investissement.

Pourquoi utiliser WordPress pour faire un site web

Pourquoi utiliser WordPress pour faire un site web

Beaucoup de systèmes de gestion de contenus, cms, permettent aujourd’hui de créer un site internet sans beaucoup de difficultés. Parmi ces systèmes il y en a un qui est populaire pour les professionnels et pour ceux qui n’ont pas beaucoup de connaissances en informatique : WordPress. Efficace et résolument simple, il a été adopté pour la création de sites ergonomiques grâce à plusieurs de ses atouts.
Présentation de WordPress
WordPress est un système de gestion de contenus comme précédemment cité qui est utilisé pour faire des sites web. Gratuit et libre il suffit de l’installer avant une utilisation sans que cela nécessite des coûts pour s’inscrire ou s’abonner. C’est un système qui compte des centaines de thèmes et des centaines de plug-ins qui vont vous permettre de créer un site web selon son style et ses besoins. En effet, la plupart des thèmes sont gratuits pour que vous puissiez utiliser celui qui vous convient. Mais cela ne se limite à seulement un choix de style, il est aussi possible de pouvoir personnaliser le modèle choisi par des plug-ins, des couleurs ou même des polices.
Les avantages de l’utilisation de WordPress pour faire un site web
Plébiscité par beaucoup de professionnels et de profanes en création de sites internet, WordPress présente des avantages certains. Elle permet à tout un chacun avec un minimum de connaissances en informatique de créer un site fonctionnel pour ses activités. Avec son utilisation vous avez un référencement optimisé de votre site dans les différents moteurs de recherche grâce à une gestion des permaliens, des catégories, des tags ce qui facilite l’amélioration de son code source. De même que les balises et les extensions SEO sont super efficaces pour un bon référencement sur WordPress, et ce gratuitement, il suffit de connaître les meilleures techniques pour le faire. À côté de cet avantage sur ce système de gestion de contenus vous avez sa simplicité d’utilisation grâce à une rapide configuration et une ergonomie intuitive. En effet, ni la connaissance du langage HTML ni la connaissance en informatique et en graphisme ne sont nécessaires pour créer un site fluide et intuitif. Et de plus vous avez une interface responsive de votre site qui peut être consulté depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.
Utiliser WordPress pour faire quoi ?
L’utilisation de WordPress à ces débuts se limitait seulement à la création de blogs, mais tout cela est derrière maintenant parce qu’il a évolué positivement. Ainsi avec lui vous pouvez avoir :
–          un site e-commerce
–          un site vitrine
–          un réseau social
–          une page pour un forum
–          un annuaire ou un site de petites annonces
–          Etc.
Pour toutes ses possibilités offertes, il parait évident que WordPress est avantageux pour vos projets de création de sites web.
 

Le Raspberry Pi

Le Raspberry Pi

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte muni d’un processeur ARM, il a été conçu par le créateur de jeux vidéo David Braben, dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi.
Il s’agit d’un ordinateur d’une très petite taille, qui a la forme d’une carte de crédit. Cet appareil est destiné à faciliter et encourager l’apprentissage de la programmation informatique.
Le Raspberry Pi permet d’exécuter plusieurs variantes du système d’exploitation libre GNU/Linux et des logiciels compatibles. Il est fourni tout seul sous forme de carte mère, sans aucun boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran… Et cela a pour objectif de diminuer sans coûts le maximum possible et de permettre l’utilisation de matériel de récupération.
Le prix de vente d’un tel appareil estimé à 25 $, soit 19,09 euros. Les premiers exemplaires du Raspberry Pi ont été disponible sur le marché le 29 février 2012 pour pris d’environ 25 €. En septembre 2016, plus de dix millions de petit appareil, qui reflète l’évolution qu’a connue la technologie, ont été vendus dans le monde. Dernièrement, de multiples et diverses versions ont été développées, les dernières sont vendues un peu plus de 25 € pour le B+, à un peu plus de 30 € pour le Pi 2 en 2015, un peu plus de 38 € pour le Pi 3 disponible en 2016 et 5$ pour le Raspberry Zero sorti en 2016.
Le Raspberry Pi est doté d’un processeur ARM11 à 700 MHz. Il inclut 1, 2 ou 4 ports USB, un port RJ45 et 256 Mo de mémoire vive pour le modèle d’origine. Par contre les dernières versions ont une capacité de mémoire de 512 Mo.
Avec son circuit graphique BMC VideoCore 4, ce nano-ordinateur permet de décoder des flux Blu-Ray full HD, une qualité vidéo de 1080p et 30 images par seconde. De plus, il est capable d’émuler d’anciennes consoles et d’exécuter des jeux vidéo relativement récents.
Avant de nous lancer dans des cas d’utilisation il est important de comprendre comment fonctionne un Raspberry pi. Ce dernier  ne dispose pas d’un disque dur interne car cela augmenterait grandement sa taille, on y stock donc les données sur une carte SD. Par défaut, le Raspberry pi, est vendu nu, c’est-à-dire qu’il est vendu sans accessoires. Pour pouvoir l’utiliser vous devrez donc avoir :

  • Une carte micro SD compatible avec le modèle Raspberry pi que vous avez choisi.
  • Un câble d’alimentation micro USB standard.
  • Un câble RJ45 pour se connecter au réseau.
  • Un câble HDMI afin de connecter le Raspberry pi un écran ou une télévision.
  • Un clavier pour taper les commandes.

Si vous cherchez plus sur le marché, Vous trouverez des kits déjà tout fait contenant ces différents matériels.
La question que l’on peut se poser c’est : quelles l’utilisation d’un Raspberry pi ?
Même si on peut y installer une distribution capable d’afficher un bureau, ses performances sont loin d’être optimales pour une utilisation quotidienne. En revanche, c’est un moyen idéal qui est utile pour la configuration d’un serveur ou de tester de nouvelles technologies fonctionnant sur Linux sans forcément avoir à faire le grand saut.
Le Raspberry pi est un très bon moyen d’expérimenter de nouvelles choses et de découvrir un petit peu plus en profondeur l’univers de Linux. Donc si vous êtes intéressés par ce système d’exploitation et que voulez en apprendre plus sur la configuration d’un serveur ou sur l’utilisation des lignes de commande, cet appareil magique représente un bon moyen de se faire la main à moindre coût.